Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Clémentine Deroudille et Philippe Salaün, au Cinos, pour un hommage à Robert Doisneau

19 Avril 2017, 09:36am

Publié par service Communication

A l’initiative de l’Association Berckoise des Amis du Cinéma, du Collectif Arrimages et du Cinos, notre cinéma berckois a connu deux moments d’exception autour de la photographie, vendredi 14 et samedi 15 avril, avec la présentation du film de Clémentine Deroudille et la conférence de Philippe Salaün.

 

Journaliste, éditrice, organisatrice d’exposition et réalisatrice, Clémentine Deroudille a évoqué, avec son film "Robert Doisneau, le révolté du merveilleux", la vie de son grand-père qui est aussi l’un, si ce n’est le plus connu des photographes français, dans le monde ; une vie simple entièrement dédiée à l’image, mais aussi une vie familiale chaleureuse ponctuée de nombreux souvenirs. Car Robert Doisneau, outre son immense talent, c’est aussi ses amis, Maurice Baquet, Jacques Prévert, Daniel Pennac, Sabine Azéma et bien d’autres encore. "Son appareil photo était le 5e membre de notre famille", aime à répéter Clémentine Deroudille qui a su captiver son auditoire avec ses souvenirs souvent très émouvants. "Un merveilleux grand-père qui m'a légué le bonheur de goûter l'instant, la subtilité d'une rencontre, d'un regard".

 

Philippe Salaün, quant à lui, s’est attardé sur une vingtaine de photographes dont il a été le tireur. Ce travail artisanal nécessite, outre une maîtrise parfaite des techniques de laboratoire, une sensibilité, une capacité d’écoute, afin de respecter l’œuvre des photographes qui lui ont confié leurs négatifs. Izis, Willy Ronis, Edouard Boubat, Sabine Weiss, Malick Sidibé, Inge Morath, Seydou Keita, et bien évidemment Robert Doisneau, sont parmi ses plus prestigieux "clients" devenus, souvent, complices et amis. Philippe Salaün, après sa projection-conférence, a réservé au public, une belle surprise, en présentant une vingtaine de tirages originaux de ces grands maîtres de la photographie.

Clémentine Deroudille et Philippe Salaün, au Cinos, pour un hommage à Robert Doisneau
Clémentine Deroudille et Philippe Salaün, au Cinos, pour un hommage à Robert Doisneau
Clémentine Deroudille et Philippe Salaün, au Cinos, pour un hommage à Robert Doisneau
Clémentine Deroudille et Philippe Salaün, au Cinos, pour un hommage à Robert Doisneau